Afrique du Sud : jusqu’à 50 millions de citoyens bientôt connectés avec le gouvernement à travers la plate-forme « GovChat »

[Digital Business Africa] – Les citoyens sud-africains pourront bientôt communiquer avec toutes les branches du gouvernement à travers la plate-forme technologique « GovChat». L’annonce a été faite mardi 17 décembre 2019 par Synthesis, société de solutions technologiques, qui a déclaré qu’elle allait bientôt lancer officiellement GovChat, plate-forme officielle d’engagement des citoyens à cette fin, nous apprend Itnewsafrica.

La plate-forme vise à permettre aux citoyens de signaler et d’évaluer la prestation des services gouvernementaux, d’enregistrer les défaillances et les faiblesses des services et de permettre aux prestataires de services, aux fonctionnaires et aux conseillers de quartier de suivre ces réclamations et plaintes et de suivre les mesures correctives. Ce projet a commencé il y a environ deux mois grâce aux services évolutifs d’Amazon Web Services (AWS).

 Grâce à AWS, la plate-forme devrait répondre à la demande et à la croissance attendue de l’adoption, permettant aux 50 millions de citoyens du pays d’extraire un maximum d’avantages et de satisfaction grâce à son utilisation. La vision de GovChat était de créer une plate-forme basée sur le cloud et assistée par un chatbot qui couvrirait plusieurs canaux de communication pour le gouvernement, ses citoyens et la société en général, mais sans les compétences et les capacités de développement, nous précise Itnewsafrica

«L’équipe Synthesis a utilisé les méthodologies de progression agiles et le provisionnement cloud d’AWS pour produire la solution. Nous avons simultanément exécuté des environnements de développement, de test et de production, en utilisant des capacités de cloud computing. Cela nous a permis de passer rapidement de «l’idée» au «produit minimum viable» et d’obtenir une première itération fonctionnelle de la plate-forme dans un délai serré », explique Naseem Ahmed, chef de projet de synthèse.

Ahmed explique en outre: «Le service GovChat doit répondre à tous les citoyens – les personnes ayant différents niveaux d’alphabétisation et de compétence linguistique et qui utiliseront des appareils mobiles de sophistication variable. Synthesis a conçu un chatbot qui offrira une expérience d’interaction cohérente et simple sur une variété de canaux de communication ». La solution de déclaration des citoyens GovChat est actuellement à l’essai dans deux municipalités sud-africaines et sera probablement mise en service au niveau national au début de 2020.

Gaëlle Massang

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Beaugas de ICT Media

Cameroun : avec Media 4 Peace et l’UAR, ICT...

– Générer des images avec Meta.ai ; Utiliser Copilot ou Quillbot pour corriger, traduire et résumer les articles...

Côte d’Ivoire : Le Conseil de ministres adopte le...

Côte d’Ivoire : Le Conseil de ministres adopte le projet autorisant le traitement des données à caractère...

Alioune Sall au WAIGF : « L’ IA est...

Alioune Sall au WAIGF : L’ IA est la clé de voûte de la 4e révolution industrielle