Afrique centrale : Depuis Kintele au Congo, les ministres en charge des TIC appellent à plus d’intégration numérique

0
Afrique centrale : Depuis Kintele au Congo, les ministres en charge des TIC appellent à plus d’intégration numérique
Energies Media La Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale termine l'année 2017 avec une croissance nulle, par contre, pour 2018, l'organisation ...

[Digital Business Africa] – En Afrique centrale, les ministres en charge des Technologies de l’information et de la communication réunis à dans la commune de Kintele dans le Nord de Brazzaville le 4 mars 2018 souhaitent plus d’intégration en matière de numérique. Dans une déclaration commune, ils ont appelés à accélérer la mise en œuvre du plan consensuel de déploiement des infrastructures numériques, qui vise une mutualisation des moyens et des efforts des pays de la zone dans le secteur des communications électroniques.

« Ce programme, concernant les infrastructures dans nos pays et surtout faire en sorte qu’il y ait des interconnexions entre les pays pour que les projets dans le développement numérique renforce l’intégration sous-régional”, explique Hervé Ngoua Mendeng, un expert Gabonais cité par nos confrères de VOA Afrique.

Dans la même veine, le ministre congolais de l’Economie numérique, Emery Okondji Ndjovu évoque les progrès de son pays : « Aujourd’hui, nous avons déjà construit de Kinshasa à Moanda, 600 Km de fibres, et de Kinshasa à Kasumbalesa, 3800 Km. Nous sommes à l’attente d’un financement de la Banque mondiale pour continuer la troisème phase de construction de ces infrastructures vers l’Est du pays, et vous savez que la RDC est un pays-continent ».

Sur le principe, les conclusions de la rencontre de Kintele qui exige plus d’intégration en matière de numérique devront encore être validées par les chefs d’Etat de la zone.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

Pub-DBA-en-GIF-3.gif

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici