A l’ONU, le PM britannique Boris Johnson tire la sonnette d’alarme sur les dangers d’une société ultra connectée

[Digital Business Africa] – C’est un discours assez peu habituel auxquels ont eu droit les chefs d’Etats du monde entier réunis le 24 septembre 2019 pour l’AG des Nations unies. Alors que l’essentiel des discours pourtaient sur l’Iran, l’environnement, la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine ou encore le multi ou le bilatéralisme, le premier ministre britannique Boris Johnson a fait de sa participation un réquisitoire contre les dangers et les dérives des nouvelles technologies. Il a notamment fait mention d’un ‘‘futur dystopique généré par les progrès de l’intelligence artificielle’’.

Dans son discours d’une vingtaine de minutes, il a commencé avec une référence à la célèbre assistante numérique Alexa : “Alexa fera semblant d’être à vos ordres, mais elle vous surveillera, claquera de la langue et tapera du pied“. Il s’en est ensuite pris à l’hyper connexion des villes, “pleines de détecteurs, formant un environnement urbain aussi aseptisé qu’une pharmacie zurichoise“.

Nous ne savons pas qui décidera comment utiliser ces données, si on pourra confier à ces algorithmes nos vies et nos espoirs. Les machines devront-elles décider, et décider seules, si nous sommes éligibles pour un prêt immobilier, une assurance, une opération chirurgicale?“, s’est-il interrogé, suscitant des rires et l’étonnement de son auditoire. Dans un style tout aussi comique, le premier ministre britannique s’est aussi demandé si la biologie de synthèse pourrait restaurer des tissus “tel un formidable remède anti-cuite” ou “apporter des poulets sans pattes terrifiants dans nos assiettes“.

Pour finir, Boris Johnson a refusé de passer pour un anti-science, rappellant que les nouvelles technologies peuvent apporter “le bien comme le mal”. Dans ce sillage, il s’est positionné comme un homme de progrès, et s’est dit “profondément optimiste” que les technologies puissent avoir un effet “libérateur” dans la vie de tous les jours.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Orange Digital Center et Coursera s’associent pour offrir des...

Orange Digital Center lance un programme gratuit de formations certifiantes de haut niveau en partenariat avec...
Marc-André Loko

Marc-André LOKO : “La souveraineté digitale passe par l’accélération...

Marc-André Loko: « Dans sa stratégie numérique, le Bénin est dans une logique de diversification des partenaires...
SpaceX arrête la commercialisation de Starlink au Sénégal

U.S.-Africa Business Summit : après une rencontre entre SpaceX...

– Lors du récent forum d’affaires États-Unis - Afrique (U.S.-Africa Business Summit) tenu à Dallas, au Texas, du...