Tanzanie : Le DG de Vodacom arrêté par la police pour fraude

0
Tanzanie : Le DG de Vodacom arrêté par la police pour fraude

[Digital Business Africa] – En Tanzanie le directeur général de l’opérateur de téléphonie Vodacom et quelques employés du groupe ont été placés mercredi 03 avril 2019 en détention par la police. Selon un acte d’accusation publié le 3 avril par la justice tanzanienne, l’Egyptien Hisham Hendi, directeur général de l’opérateur et d’autres employés de la société de télécommunication, ont été assignées et placés en détention pour crimes économiques.

Une information confirmée quelques heures plus tard par l’opérateur, qui essaie toutefois de relativiser. Dans un communiqué, Vodacom affirme que : « Plusieurs employés de Vodacom, y compris le directeur général Hisham Hendi, sont interrogés par les autorités pour utilisation frauduleuse des installations du réseau. Aucunes accusations formelles n’ont été proférées contre ces employés, mais nous avons été informées qu’ils pourraient comparaître devant le tribunal…».

De manière concrète, les la justice tanzanienne les accusent d’avoir organisé intentionnellement et délibérément un racket criminel, qui a engendré un manque à gagner d’environ 2,5 millions de dollars à l’Etat. Les prévenus devront comparaître le 17 avril prochain.

Ces arrestations rentrent dans le cadre d’un vaste programme gouvernemental de lutte contre la corruption et l’évasion fiscale. Un programme qui a déjà vu l’arrestation de plusieurs dirigeants d’entreprises télécoms, à l’instar de Van Dai, directeur général de Halotel Tanzania et Sherif El Barbary, directeur général de Zanzibar Telecom Company, qui ont été inculpés aux côtés de quatre autres suspects de complot, de fraude et de fraude fiscale, entraînant la perte de plus 530 000 dollars.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

Pub-DBA-en-GIF-3.gif

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici