Twitter veut mettre fin aux insultes et messages à caractère grossier grâce à des alertes adressés aux concernés

[Digital Business Africa] – Twitter prend des mesures plus décisives pour modérer les contenus présents sur sa plateformes en décidant de lancer de nouvelles alertes concernant les messages contenant un langage agressif.

Quand un utilisateur s’apprête à poster une réponse à un tweet, si celle-ci contient des mots peu convenables, un message l’invite à faire une pause, à se relire, ou encore à corriger son texte avant qu’il soit publié. La fonction est opérationnelle sur iOS en anglais et bientôt sur Android.

Cette fonctionnalité repérant le langage « nuisible » est en test depuis un an déjà. Les développeurs ont dû ajuster l’outil. Il a fallu notamment déterminer le bon moment pour envoyer l’alerte à l’utilisateur, mais également permettre à l’algorithme de percevoir les nuances d’une conversation qui serait composée de passages sarcastiques ou de plaisanteries. Twitter a ainsi tenu compte des liens unissant les correspondants. S’ils se connaissent, il est par exemple probable que les grossièretés relèvent de la plaisanterie.

Selon les tests réalisés par Twitter, 34 % des personnes qui ont reçu une alerte ont modifié leur texte initial ou ont décidé de ne pas l’envoyer. A noter que d’autres alertes sont proposées par Twitter. Le réseau social conseille notamment aux utilisateurs de lire un article avant d’en faire la promotion en le retweetant.

Par Gaelle Massang

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Mali : Le marché du mobile et les services...

Mali : Le marché du mobile et les services financiers numériques au beau fixe

Côte d’Ivoire : Les travaux de construction du premier...

Côte d’Ivoire : Les travaux de construction du premier Datacenter national Tier 3 ont débuté
Rose Leke

Une Camerounaise lauréate du Prix International Pour les Femmes...

Cinq chercheuses exceptionnelles récompensées par le Prix international 2024 L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science  Yaoundé, le...