RFI Challenge App Africa : le Cameroun, le Burkina Faso et la Cote d’ivoire en finale

[Digital Business Africa] – Les membres du jury ont sélectionné, parmi plus de 300 candidatures reçues, les trois finalistes de la troisième édition du concours « RFI Challenge App Afrique » qui vise cette année à favoriser l’intégration des nouvelles technologies dans le domaine du développement durable en Afrique francophone. Ces derniers seront invités à présenter leur projet le 12 novembre prochain à Cotonou au Bénin devant un jury de professionnels présidé par Anne-Cécile Bras. Il s’agit de :

  • Tiam Erik Gyslains pour Agropad (Cameroun), un projet d’irrigation intelligente contrôlable à distance via un téléphone mobile et qui prend soin d’inclure l’énergie solaire comme premier élément d’alimentation de ses systèmes ;
  • Serge Auguste Zaonogo pour Saagga (Burkina Faso), une carte électronique disposant d’un programme informatique permettant une optimisation de l’irrigation dans le secteur agricole. Une application installée dans un nano-ordinateur permet également une gestion en mobilité ;
  • Steeve Camara pour We fly Agri (Côte d’Ivoire), une jeune entreprise qui opère des drones pour permettre à travers une application mobile dédiée un relevé précis des terres et fournir des informations difficiles à obtenir autrement.

« A travers ce concours, RFI souhaite encourager et soutenir l’innovation, en stimulant et accompagnant les jeunes entreprises et développeurs africains. MTN BéninMicrosoft, la Société Générale et Africa Global Recycling, ainsi que des incubateurs africains d’entreprises innovantes, sont associés à l’opération », indiquent les organisateurs. Le lauréat sera dévoilé le 13 novembre lors de l’enregistrement de l’émission « C’est pas du vent », présentée par Anne-Cécile Bras, spécialement délocalisée en public à cette occasion à l’Institut français de Cotonou.

Rappelons que le RFI Challenge App Afrique a été lancé en 2016. Il est associé chaque année à une émission de RFI et remis dans un pays d’Afrique francophone, visant à développer l’Internet citoyen en encourageant des projets aux services de l’intérêt général. Consacrées à la santé et à l’éducation des filles, les deux premières éditions ont récompensé à Dakar en 2016 Cheick Oumar Bagayoko (Mali), un jeune docteur et informaticien malien pour son application de télé-expertise médicale « Bogou » et à Abidjan en 2017 Raissa Banhoro (Côte d’Ivoire), pour son application d’alphabétisation fonctionnelle « Lucie ».

Par Gaëlle Massang

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

TIC : Armand-Claude Abanda et Alexis Michel, directeur de...

TIC : Armand-Claude Abanda et Alexis Michel, directeur de l’Enib signent un accord-cadre de coopération avec la...

Internet : Bientôt de nouveaux débits Starlink et une...

Internet : Bientôt de nouveaux débits Starlink et une nouvelle antenne portable, Starlink Mini 

Mali : La deuxième édition de la Semaine du...

Mali : La deuxième édition de la Semaine du Numérique lancée, le Niger invité d’honneur