Le gouvernement namibien interrompt le recrutement d’un nouveau conseil d’administration pour l’opérateur national Telecom Namibia

[Digital Business Africa] – Le gouvernement namibien a décidé d’arrêter le processus de recrutement d’un nouveau conseil d’administration pour l’opérateur national Telecom Namibia, une filiale de la Namibia Post and Telecommunications Holdings Limited (NPTH), nous informe Itwebafrica. Cela fait suite à des plaintes d’irrégularités, selon le ministre des Entreprises publiques du pays, Leon Jooste.

Alors que Jooste a refusé de divulguer les détails des irrégularités, il a confirmé l’évolution et a déclaré que la décision de suspendre le recrutement avait été prise après consultation du directeur exécutif de NPTH. «Nous avons convenu de suspendre le processus jusqu’à ce qu’ils soient clarifiés. Nous ferons preuve de diligence raisonnable sur le processus et les documents, puis déciderons de la meilleure voie à suivre », a déclaré Jooste.

Les membres actuels du conseil d’administration sont Fernando Somaeb, Irene Simeon-Kurtz, Damoline Muruko, Petro Oberholster et Willem Titus. Bien que le mandat du conseil ait officiellement pris fin en octobre 2019, le NPTH a décidé de prolonger son mandat de trois mois. Selon les médias locaux, le dernier développement est né d’un désaccord au sein des échelons supérieurs du gouvernement sur la question de savoir qui – si quelqu’un – au sein du conseil devrait être conservé.

Le Namibien a indiqué que Jooste et le ministre de l’Information, Stanley Simataa, n’étaient pas d’accord. Simataa aurait voulu que deux membres du conseil d’administration (Titus et Somaeb) soient retenus, tandis que Jooste a fait valoir que c’était illégal et que l’ensemble du conseil d’administration devrait plutôt être retenu.

Cependant, Simataa a réfuté le rapport de la publication et en particulier qu’il faisait partie d’un panel organisé par le NPTH pour interviewer les membres actuels du conseil et les nouveaux candidats. “Le principe est que les membres actuels du conseil d’administration doivent indiquer leur intention de postuler, puis, avec les nouveaux candidats, ils sont tous réunis et interrogés“, a déclaré Simataa. Avec la suspension en place, le conseil d’administration dirigé par Somaeb continuera de superviser les affaires de la société jusqu’en mai 2020.

Gaëlle Massang

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Alhamdou Ag Ilyène à la Semaine du Numérique/Niger: «...

Alhamdou Ag Ilyène à la Semaine du Numérique/Niger: « Un pays qui perd sa souveraineté numérique risque...

Fibre optique : Guilab S.A annonce la fin des...

Fibre optique : Guilab S.A annonce la fin des travaux de réparation « avec succès » du...

RD Congo : Raxio et Ispa signent un accord...

RD Congo : Raxio et Ispa signent un accord pour un internet accessible, fiable et performant