Après la présidentielle, Anta Babacar Ngom qui promettait une « Silicon Valley » au Sénégal sera-t-elle nommée ministre ?

Anta Babacar Ngom
Anta Babacar Ngom

[Digital Business Africa] – Sur sa page Facebook, Anta Babacar Ngom, seule femme en lice pour la récente élection présidentielle du 24 mars 2024, remercie ses abonnés et partisans. Surtout, son message laisse savoir qu’elle poursuivra son action pour le progrès social et économique du Sénégal.  « Bien que je n’aie pas été élue, mon dévouement pour notre pays reste intact. Je continuerai à œuvrer pour le Sénégal, en participant activement à notre démocratie et en poursuivant le progrès social et économique. Merci pour votre confiance, votre soutien, et votre amour pour notre patrie.  Le temps de la relève est arrivé ! », écrit-elle.

Quelques jours avant, le 24 mars 2024, son mouvement l’ARC (Alliance pour la relève citoyenne)  avait publié un communiqué où elle félicitait le président  Bassirou Diomaye FAYE pour « sa victoire incontestable qui est le fruit de la volonté des Sénégalais » et formulait le vœu que son mandat apporte prospérité et harmonie à la nation sénégalaise. Une prospérité et harmonie qu’elle peut sans doute contribuer à apporter en tant que ministre. Pourquoi pas ? Et ce serait tout à l’honneur du nouveau président et de son nouveau Premier ministre. Un signal et une main tendue à la gent féminine qui ose, quelques jours après le mois consacré à la femme..

Après la nomination d’Ousmane Sonko au poste de Premier ministre quelques heures après la prestation de serment du président  Bassirou Diomaye FAYE ce 02 avril 2024, il ne serait pas superflu d’avoir un tel profil dans l’équipe gouvernementale à constituer par Ousmane Sonko.

A quel poste ministériel ? L’économie numérique, pourquoi pas ? En effet, durant la campagne électorale, la plus jeune candidate à cette élection présidentielle qui a obtenu mois d’un pour cent des suffrages valablement exprimés avait dans son programme une promesse qui attirait l’attention des acteurs du numérique : celle de créer la première Silicon Valley du Sénégal.

Un projet audacieux qui, apprend-on, visait à faire du Sénégal un centre d’innovation et de croissance dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Ce projet, selon ses prévisions, devrait être construit dans la ville de Kayar, une petite ville côtière du Sénégal située à environ 58 km au nord de Dakar, sur la Grande-Côte.

La femme d’affaires et politicienne prévoyait également si elle élue présidente de renforcer la sécurité et la protection dans le domaine des TIC. Elle envisageait la mise en place d’une Autorité nationale pour la sécurité des infrastructures numériques (ANSIN), chargée de coordonner la politique nationale de cybersécurité et de défendre les infrastructures numériques publiques et privées les plus critiques.

Des projets pas très éloignés de l’ambition du président Bassirou Diomaye FAYE dans le secteur du numérique. Car le président FAYE a également promis de mettre en place un système de cybersécurité et cyberdéfense aux standards mondiaux capable de faire face à toute menace « cyber » qu’elle soit locale ou globale.

Anta Babacar Ngom est une cheffe d’entreprise âgée de 40 ans. Elle est la patronne depuis 2015 de la plus grande entreprise avicole du pays fondée par son père, la Sedima.

Elle avait pour ambition de briser les barrières et devenir la première présidente de la République de son pays.  Célèbre fille de l’homme d’affaires sénégalais Babacar Ngom, elle est ainsi devenue la seule femme de l’histoire du Sénégal à obtenir le nombre de parrainages suffisant pour entrer dans la course à la Présidence de la République.

Par Digital Business Africa

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Coopération : Madagascar convié au 10e Global ICT Leadership...

Coopération : Madagascar convié au 10e Global ICT Leadership Forum à Séoul

Sénégal : Un cerveau de SFR, Alioune Sall, nommé...

Sénégal : Un cerveau de SFR, Alioune Sall, nommé ministre de la Communication, des Télécoms et du...

Cybercriminalité : 73 Millions de clients affectés par la...

Cybercriminalité : 73 Millions de clients affectés par la fuite de données du fournisseur de services téléphoniques...