21 C
Yaounde
samedi, 19 octobre 2019 06:30
Acceuil AFRIQUE CENTRALE Congo MTN Congo et Airtel Congo vendent des cartes SIM sans identification :...

MTN Congo et Airtel Congo vendent des cartes SIM sans identification : la mise en demeure de l’ARPCE

[Digital Business Africa] – En adoptant une politique de co-régulation avec les opérateurs télécoms, l’ARPCE avait, lors de la réunion du 19 octobre 2017, écouté le plaidoyer des opérateurs pour que les canaux de distribution des cartes SIM par les vendeurs ambulants ne soient pas fermés, suite aux faiblesses observées à ce niveau. A l’époque, le régulateur télécoms congolais avait déjà constaté la vente des cartes SIM sans pièce d’identité, la vente des cartes SIM préactivées, l’utilisation de fausses identités ou encore la déclaration de fausses identités lors de l’acquisition des cartes SIM.

Plaidoyer pris en compte par l’ARPCE, car des engagements avaient été pris par les opérateurs afin d’assainir les canaux de vente en identifiant tous les points de ventes fixes et mobiles ; en sensibilisant les distributeurs agréés sur les enjeux liés à cet assainissement ; en limitant le nombre maximal à cinq numéros pour chaque individu, afin de réduire les cas de fraude du trafic téléphonique et en maintenant le taux d’identification des abonnés à plus de 85%.

Pour faire le suivi de l’observation de ces engagements, l’ARPCE a effectué au mois de juin 2019 et juillet 2019 une enquête sur l’identification préalable de chaque acquéreur de carte SIM. Une vingtaine localités du pays a été mise à contribution. L’enquête a été menée dans les villes de Brazzaville, Pointe-Noire, Dolisie, Gamboma, Ouesso, Oyo, Mouyondzi, Bouansa, Madingou, N’Kayi, Sibiti, Dolisie, Léfini, Gamboma, Ngo Djambala, Pokola, Makoua, Owando, Kinkala et Madingo Kaye. La méthodologie était simple. Elle a consisté à acheter des cartes SIM sans pièce d’identité, à vérifier si les cartes SIM vendues étaient préactivées et enfin à souscrire au service mobile money sans pièce d’identité.

Le résultat a été « amer », selon l’Arpce.

En effet, il ressort, entre autres, de cette enquête que les revendeurs des cartes SIM des deux grands opérateurs de téléphonie mobile à savoir, MTN Congo et Airtel Congo, prennent en compte les fausses déclaration verbales des identités des clients, réutilisent les identités contenues dans leurs bases de données clients et inventent des identités lors de la préactivation de nouvelles cartes SIM.

Concrètement,  l’enquête révèle que sur un échantillon de 359 cartes SIM achetées (13 chez les distributeurs et 346 chez les revendeurs), 259 ont été acquises sans pièces d’identité, soit un peu plus de 72% de cartes SIM obtenues sans respect par les revendeurs des exigences à observer dans la commercialisation des cartes SIM.

Des 359 cartes Sim achetées, seules 100 ont été acquises avec des pièces d’identité, soit 72,14% contre 27,86%. L’ARPCE souligne aussi que de ces 359 cartes SIM, 144 ont été activées à l’achat contre 215 cartes déjà pré-activées.

Encore plus grave, l’enquête de l’ARPCE révèle 88 activations du service mobile money, soit 33,98% des 259 cartes SIM acquises sans pièce d’identité et 24,51% des 359 cartes SIM globalement achetées. Dans le détail, le service mobile money a été activé sur 32,09% des 134 cartes SIM achetés sans pièce d’identité chez l’opérateur MTN. Chez Airtel, le service mobile money a été activé sur 36,00% des 125 cartes SIM sans pièce d’identité.

Cela va sans dire que les engagements pris en octobre 2017, consistant à assainir les canaux
de distribution par le biais des vendeurs ambulants, n’ont pas été respectés.

Le Directeur des Réseaux et Services de Communications Electroniques de l’ARPCE, M. Marc Sakala, déplore « une pratique qui va à l’encontre de l’article 130 de la loi n° 9-2009 du 25 novembre de 2009 sur la règlementation du secteur des Communications Electroniques ». En effet, cet article interdit aux opérateurs, au moment de la souscription au service de téléphonie, de vendre des cartes SIM pré-activées et sans identification préalable des utilisateurs.

Evoquant les risques de fraude, de blanchiment d’argent, d’escroquerie et de criminalité liés à la non identification préalable des abonnés, M. Marc Sakala indique que les quatre-vingt- huit cartes SIM acquises sans pièce justificative de l’identité ayant bénéficié de l’activation du service mobile money constituent des brèches  utilisées depuis un moment par des arnaqueurs via le service mobile money. De nombreuses plaintes des associations des consommateurs ont été déjà été enregistrées à ce sujet.

Au terme de la restitution de l’enquête, les deux grands opérateurs de téléphonie mobile au Congo, principaux opérateurs du mobile money, ont été sommés de prendre de dispositions idoines pour corriger ces « manquements graves » à leur cahier de charge.

Une mise en demeure d’un mois, à compter du 17 juillet 2019, leur a été lue, séance tenante, par le Directeur des Affaires Juridiques et Internationales de l’ARPCE, Jean Célestin Endoke, pour enjoindre les opérateurs d’assainir leurs bases de données et leurs canaux de distribution. 

 Par Digital Business Africa

Digital Business Africa
Digital Business Africa
Digital Business Africa est le site web de référence sur les infos stratégiques du secteur des TIC, des Télécoms et du Numérique en Afrique. Il est animé par une équipe de journalistes et d'experts passionnés de ces thématiques. Son Directeur de publication est Beaugas Orain DJOYUM , journaliste et consultant en e-Réputation, en communication digitale et en veille stratégique. Pour contacter Digital Business Africa : [email protected] Téléphone: +237 243 25 64 36

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,025FansLike
6,440FollowersFollow
333SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

Classement : Le TOP 15 des pays africains qui ont le plus développé les TIC en 2017, selon l’UIT

(TIC Mag) - La neuvième édition du rapport annuel de l'UIT intitulé « Mesurer la société de l’information 2017 » a été publiée aujourd’hui, 15 novembre 2017....

CGECI ACADEMY 2019 : Le Camerounais Célestin Tawamba célèbre l’action du président rwandais Paul Kagame [VIDÉO]

– Lors de la cérémonie d’ouverture de la 8ème édition du Forum de l`Entrepreneuriat, CGECI Academy 2019, qui s'est ouverte le...

Dr Ing. Pierre-François Kamanou : « J’ai envie de féliciter l’ART pour avoir pris ce type de mesure pour la première fois de sa...

- Le Dr Ing. Pierre-François Kamanou est le président du Réseau des professionnels des TIC et  du numérique au Cameroun (REPTIC.CM) et fondateur...

Cameroun – TNT : StartTimes veut offrir 480 chaines TV pour des abonnements entre 1 200 et 6 000 F Cfa

(TIC Mag) – En pleine discussion avec le gouvernement camerounais pour la commercialisation des offres de Télévision numérique terrestre (TNT), le géant chinois des...

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Côte d'Ivoire : Dr GUIBESSONGUI N’Datien prend officiellement ses fonctions de nouveau Directeur de Cabinet du ministère du numérique - https://t.co/cGXHetQXlj

Kenya : Safaricom distribue plus de 720 millions de dollars de dividende à ses actionnaires - https://t.co/mNiINPTC0J

Télécommunications : La SADC veut supprimer le roaming entre ses membres avant la fin 2019 - https://t.co/cDYnVycgTx

Voir plus...

Dr Ing. Pierre-François Kamanou : « J’ai envie de féliciter l’ART pour avoir pris ce type de mesure pour la première fois de sa...

- Le Dr Ing. Pierre-François Kamanou est le président du Réseau des professionnels des TIC et  du numérique au Cameroun (REPTIC.CM) et fondateur...

Cameroun : Le ministère des Finances dématérialise les bons de caisse

– Au Cameroun, c’est une réforme qui devrait permettre l’assainissement du fichier solde et pension de l’Etat. Le ministre des Finances...

CGECI ACADEMY 2019 : Le Camerounais Célestin Tawamba célèbre l’action du président rwandais Paul Kagame [VIDÉO]

– Lors de la cérémonie d’ouverture de la 8ème édition du Forum de l`Entrepreneuriat, CGECI Academy 2019, qui s'est ouverte le...

Téléphonie mobile : Un roaming à moindre coût entre le Congo et le Gabon au plus tard le 31 décembre 2019

-  L’Agence de Régulation des Postes et des Communications électroniques du Congo (ARPCE) et l’Autorité de Régulation des Communications électroniques et...

Les sept conseils d’Yves Castanou aux jeunes innovateurs africains : « Rêvez grand ! Préparez-vous pour l’adversité !… »

– La 10e édition de la conférence JCertif 2019 s’est ouverte ce 03 octobre 2019 au Palais des Congrès de Brazzaville...

Les 15 recommandations des experts pour accélérer le développement de l’économie numérique en Afrique centrale

- La Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique et le gouvernement de la Guinée équatoriale ont organisé du 23 au...