Accueil Télécoms Infrastructures Internet : Le nigérian MainOne va déployer un câble sous-marin à fibre...

Internet : Le nigérian MainOne va déployer un câble sous-marin à fibre optique en Côte d’Ivoire

(TIC Mag) – Le groupe nigérian MainOne, opérateur de solutions de connectivité et de centre de données a annoncé le 25 avril 2018 avoir obtenu du gouvernement ivoirien une licence C1B pour le déploiement de son câble sous-marin à fibre optique dans le pays. Ce qui sera le quatrième câble du genre à desservir le pays. D’après l’opérateur, en plus de faire atterrir son câble en Côte d’Ivoire, il sera également chargé de construire des infrastructures de transmission dans le pays dans l’optique d’élargir l’accès au marché de la bande passante internationale en Côte d’Ivoire.

Ce projet doté d’une enveloppe globale de 20 millions de dollars devrait offrir au pays une fourniture de services de connectivités de gros. Suivant les projections des deux parties, il devrait démarrer en juin 2018, pour s’étendre jusqu’au second semestre 2019. Soit environ un an de réalisation. « L’atterrissage du câble fournira une infrastructure à accès libre en Côte d’Ivoire et dans d’autres pays de l’UEMOA afin d’élargir l’accès internet à tous les usagers de la région et promouvoir un développement rapide ainsi qu’une augmentation du commerce dans le secteur tertiaire, et améliorer les services publics pour encourager l’évolution des entreprises régionales » explique MainOne dans son communiqué.

En termes de retombées, l’arrivée de ce quatrième câble sous-marin à fibre optique devrait également permettre une réduction globale des coûts de la bande passante pour les fournisseurs de service internet locaux, les opérateurs mobiles et les entreprises locales, mais, de manière plus générale, dans les pays membres de la zone UEMOA. Notons au passage que MainOne est déjà présent dans 10 pays d’Afrique subsaharienne, notamment le Nigéria, Ghana, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Togo, Cameroun, Bénin, Niger, Sénégal, Tchad), où il exploite un système international de câble sous-marin de 100 gigabits par seconde destinée à la demande croissante d’accès internet et d’application à forte demande de bande passante tels que le e-Commerce, les fournisseurs de contenus, les acteurs OTT et les opérations bancaires et paiements électroniques à travers les réseaux mobiles 3/4G.

Ecrit par TIC Mag

Laisser une réponse

SVP, commentez
SVP, entrez votre nom ici

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

NEWSLETTER WHATSAPP

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Investissements : Faure E. Gnassingbé mise sur le secteur privé et appelle les Européens à mieux connaître l’Afrique https://t.co/r9KpaK4qhy #DigitalBusinessAfrica

L’ère de l’interdépendance numérique : Résumé des propositions du rapport du Groupe de haut niveau sur la coopération numérique https://t.co/ZwNRwK1reE via @DigitalBusiness

Voir plus...

Algérie : Baccalauréat, une année de plus sans Internet

- En Algérie, l’accès à Internet est à nouveau restreint par les autorités. Le gouvernement qui a décidé de la mesure...

Cameroun : L’ART engage la lutte contre les équipements télécoms non homologués

- Au Cameroun, l’Agence de régulation des télécommunications ne veut plus d’équipements de télécommunications non homologués dans le pays. C’est la...

L’ONUDI et SGS s’associent pour développer les capacités nationales de gestion des déchets électroniques

- Le directeur du Département de l'environnement de l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), Stephan Sicars, et la...

« Le fait que SGS Renovo soit une solution auto-financée est très intéressant pour le Ghana »

– Moïse YAKAN, Directeur Régional Afrique Centrale et de l’Ouest du Programme SGS Renovo, et Alexandre Lusenti, Product Manager du programme...

Cameroun : En raison du refus de baisser ses coûts, l’ART rejette le catalogue d’offres de IHS

- Au Cameroun, la filiale locale du fournisseur d’infrastructures de télécommunications IHS devra revoir sa copie, notamment son catalogue d’offres pour la fourniture...

Nicolas Yenoussi : « A Yaoundé, l’expérience du Bénin en matière de digitalisation de l’administration fiscale a suscité suffisamment d’engouement »

- Le directeur général des Impôts du Bénin, Nicolas Yenoussi, participe aux travaux de la 34e conférence annuelle du Cercle de...