Fintech : Wari franchit le cap des 6 milliards d’euros de transaction annuelle

0

[Digital Business Africa] – L’annonce a été faite par Kabirou Mbodj, le PDG de la fintech sénégalaise Wari : «Wari a franchi la barre des 6 milliards d’euros de transactions par an ». Un succès qui intervient seulement 10 ans après le début de l’aventure : « Au départ, il y a dix ans, Wari était une initiative. Nous avons commencé avec un pays, une dizaine de points de relais et quelques transactions. Dix ans après, Wari est disponible dans 50 à 60 pays, connecté à 172 banques, avec plus d’un million de transactions journalières, des milliers d’emplois créés et 300 collaborateurs. C’est un bilan important puisque nous sommes passés à 6 milliards d’euros de transactions annuelles. Au début, Wari était une initiative. Aujourd’hui, c’est une véritable entreprise », explique Kabirou Mbodj dans une interview accordée à Financial Afrik.

Dans le même sillage, le PDG de Wari en a profité pour dresser des perspectives de développement de la fintech. Comme on pouvait s’y attendre, il n’exclue pas un prochain développement dans le secteur des télécommunications : « Il n’y a pas de zone étanche. On travaille dans un monde complètement ouvert. Les télécoms tels qu’ils sont vécus et utilisés maintenant vont complètement disparaître dans un futur proche. Vos enfants et mes enfants demandent le «Wifi » et non un opérateur donné quand ils entrent dans un endroit donné. Cela préfigure de l’avenir des télécoms. A l’avenir, il n’y aura plus d’opérateur télécom ou de secteur des télécoms. Il y aura à mon avis un secteur générique fournisseur d’accès et de connectivité avec, derrière, une kyrielle de services offerts par des acteurs et non des opérateurs télécoms qui ont délégation de monopole et, de ce fait, ne devant pas être autorisés à fournir des services à valeur ajoutée », ajoute-t-il.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

Pub-DBA-en-GIF-3.gif

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici