Digital Business Africa https://www.digitalbusiness.africa Le Mag des décideurs consacré à l'actualité des TIC, des Télécoms et du Numérique en Afrique Mon, 15 Oct 2018 20:41:35 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.9.8 Tchad : Après le rejet de leur plainte contre deux opérateurs pour avoir coupé les réseaux sociaux, des avocats font appel https://www.digitalbusiness.africa/tchad-apres-le-rejet-de-leur-plainte-contre-deux-operateurs-pour-avoir-coupe-les-reseaux-sociaux-des-avocats-font-appel/ https://www.digitalbusiness.africa/tchad-apres-le-rejet-de-leur-plainte-contre-deux-operateurs-pour-avoir-coupe-les-reseaux-sociaux-des-avocats-font-appel/#respond Mon, 15 Oct 2018 20:01:38 +0000 https://www.digitalbusiness.africa/?p=22352 [Digital Business Africa] – Alors que le Tchad vit depuis presque six mois dans une sévère restriction des réseaux sociaux, un collectif d’avocat avait engagé des poursuites judiciaires contre Airtel et Tigo, les principaux leaders du marché des télécoms. Ils les accusaient alors d’avoir restreint ce service, qui est par ailleurs l’un des droits fondamentaux […]

L’article Tchad : Après le rejet de leur plainte contre deux opérateurs pour avoir coupé les réseaux sociaux, des avocats font appel est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
[Digital Business Africa] – Alors que le Tchad vit depuis presque six mois dans une sévère restriction des réseaux sociaux, un collectif d’avocat avait engagé des poursuites judiciaires contre Airtel et Tigo, les principaux leaders du marché des télécoms. Ils les accusaient alors d’avoir restreint ce service, qui est par ailleurs l’un des droits fondamentaux des populations. Seulement, le tribunal de grande instance de N’Djamena avait jugé le 4 octobre “recevable” sur la forme mais “non fondée”, la plainte de Me Nadjingue et Me Frédéric Daidonnet déposée à la fin août 2018 contre les compagnies Airtel et Tigo, poursuivies pour avoir restreint l’accès aux réseaux sociaux.

Le 9 octobre 2018, les avocats en question ont décidés de revenir à la charge, et de faire appel de la décision : « Nous avons fait appel le mardi 9 octobre de la décision de rejet de notre plainte par le tribunal et nous attendons maintenant que le juge rédige sa décision pour que l’affaire aille devant la Cour. Nous pensons saisir la Commission des droits de l’homme si l’appel n’aboutit pas», explique Me Frédéric Nadjingue, cité par l’AFP.

Notons en rappel que depuis six mois, les réseaux sociaux comme Facebook ou Whatsapp sont difficiles d’accès au Tchad, et les consommateurs doivent passer par des réseaux privés virtuels (VPN). Si au départ les autorités avaient nié être à l’origine de cette restriction, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) a finalement reconnu devant la justice que la restriction avait été faite sur instruction du ministère de la Sécurité.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

L’article Tchad : Après le rejet de leur plainte contre deux opérateurs pour avoir coupé les réseaux sociaux, des avocats font appel est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
https://www.digitalbusiness.africa/tchad-apres-le-rejet-de-leur-plainte-contre-deux-operateurs-pour-avoir-coupe-les-reseaux-sociaux-des-avocats-font-appel/feed/ 0
SICO, le premier fabricant de smartphones égyptien, envisage une expansion en Afrique https://www.digitalbusiness.africa/sico-le-premier-fabricant-de-smartphones-egyptien-envisage-une-expansion-en-afrique/ https://www.digitalbusiness.africa/sico-le-premier-fabricant-de-smartphones-egyptien-envisage-une-expansion-en-afrique/#respond Mon, 15 Oct 2018 19:53:27 +0000 https://www.digitalbusiness.africa/?p=22346 [Digital Business Africa] – Silicon Industries Corporation (Sico) le premier fabricant de smartphones égyptien envisage de pénétrer le marché africain dans son ensemble d’ici la fin de l’année 2018 ou au début 2019, dans l’optique de doper ses exportations. D’après Mahmoud Ali, le directeur des ventes interrogé par l’agence Reteurs, Sico qui exporte déjà dans […]

L’article SICO, le premier fabricant de smartphones égyptien, envisage une expansion en Afrique est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
[Digital Business Africa] – Silicon Industries Corporation (Sico) le premier fabricant de smartphones égyptien envisage de pénétrer le marché africain dans son ensemble d’ici la fin de l’année 2018 ou au début 2019, dans l’optique de doper ses exportations. D’après Mahmoud Ali, le directeur des ventes interrogé par l’agence Reteurs, Sico qui exporte déjà dans le Golfe, envisage de commencer à vendre des téléphones au Kenya, au Maroc, en Afrique du Sud, au Nigeria, au Mozambique, au Ghana et en République démocratique du Congo.

« C’est un marché prometteur et la concurrence est bien moindre que dans le Golfe », explique-t-il, soulignant la forte demande de téléphones portables à des coûts abordables en Afrique. Selon lui, la jeune entreprise dit s’attendre principalement à vendre des smartphones d’un prix compris entre 50 et 60 USD à des clients africains hors d’Égypte.

SICO, qui a été créée l’année en 2017 avec un capital de 8,4 millions de dollars, vend des téléphones sous la marque Nile X. Dans son capital, les investisseurs privés détiennent 80% des parts, tandis que les 20% restants sont détenus par le ministère égyptien de la Communication. En 2019, l’entreprise envisage d’exporter 40% de sa production et de conserver 60% de ses locaux. Elle souhaite également accroître sa part de marché en Egypte d’environ 4% actuellement à 12-15% en 2019.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

L’article SICO, le premier fabricant de smartphones égyptien, envisage une expansion en Afrique est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
https://www.digitalbusiness.africa/sico-le-premier-fabricant-de-smartphones-egyptien-envisage-une-expansion-en-afrique/feed/ 0
Sénégal : Facebook s’engage à accompagner 1000 PME https://www.digitalbusiness.africa/senegal-facebook-sengage-a-accompagner-1000-pme/ https://www.digitalbusiness.africa/senegal-facebook-sengage-a-accompagner-1000-pme/#respond Mon, 15 Oct 2018 19:43:26 +0000 https://www.digitalbusiness.africa/?p=22345 [Digital Business Africa] – Au Sénégal, le projet «Boostez votre business avec Facebook» va déboucher sur l’accompagnement par le géant américain de 1000 petites et moyennes entreprises. D’après Facebook qui fait l’annonce, les PME qui bénéficieront de cet accompagnement se trouvent dans les régions de Dakar, Thiès, Saint-Louis et Ziguinchor. «Booster votre business est un […]

L’article Sénégal : Facebook s’engage à accompagner 1000 PME est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
[Digital Business Africa] – Au Sénégal, le projet «Boostez votre business avec Facebook» va déboucher sur l’accompagnement par le géant américain de 1000 petites et moyennes entreprises. D’après Facebook qui fait l’annonce, les PME qui bénéficieront de cet accompagnement se trouvent dans les régions de Dakar, Thiès, Saint-Louis et Ziguinchor.

«Booster votre business est un programme mondial de renforcement des petites et moyennes entreprises. Nous formons les PME sur la manière d’utiliser les plateformes digitales telles que Facebook, Instagram, WhatsApp ainsi que l’Internet, d’une manière générale, pour développer leurs entreprises et attirer beaucoup plus de clients…C’est un honneur pour moi d’amener ce programme en Afrique francophone en commençant par le Sénégal avec pour objectif de former durant une période de 6 mois 1000 PME un peu partout dans le pays. Ce programme est en phase pilote. Pour nous, l’Afrique est un terrain d’investissement parce qu’on sait que le futur de notre business se trouve dans ce continent», explique Aida Ndiaye (photo), responsable des politiques publiques de Facebook pour l’Afrique francophone, cité par Reuters.

Avec ce lancement, le Sénégal devient le premier marché sur lequel Facebook expérimente son projet sur le continent, notamment en Afrique francophone. Il est déjà présent dans certains pays anglophones sur le continent, notamment au  Kenya, en Afrique du Sud, en Ethiopie, où selon le réseau social, il a permis d’encadrer 30.000 PME depuis son lancement en 2016.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

L’article Sénégal : Facebook s’engage à accompagner 1000 PME est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
https://www.digitalbusiness.africa/senegal-facebook-sengage-a-accompagner-1000-pme/feed/ 0
Emmanuel Forson, le DG de YooMee Cameroun, annonce sa démission https://www.digitalbusiness.africa/emmanuel-forson-le-dg-de-yoomee-cameroun-annonce-sa-demission/ https://www.digitalbusiness.africa/emmanuel-forson-le-dg-de-yoomee-cameroun-annonce-sa-demission/#respond Mon, 15 Oct 2018 19:32:00 +0000 https://www.digitalbusiness.africa/?p=22344 [Digital Business Africa] – « Après quatre années passées au plus haut niveau de l’équipe dirigeante de YooMee et une contribution importante pour l’introduction de YooMee comme acteur majeur du secteur de la téléphonie mobile au Cameroun, M. Emmanuel Forson quitte la direction de YooMee pour de nouveaux défis professionnels. » C’est ce qu’un apprend en substance […]

L’article Emmanuel Forson, le DG de YooMee Cameroun, annonce sa démission est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
[Digital Business Africa] – « Après quatre années passées au plus haut niveau de l’équipe dirigeante de YooMee et une contribution importante pour l’introduction de YooMee comme acteur majeur du secteur de la téléphonie mobile au Cameroun, M. Emmanuel Forson quitte la direction de YooMee pour de nouveaux défis professionnels. »

C’est ce qu’un apprend en substance dans le communiqué de presse rendu public par l’opérateur YooMee Cameroun, tout en précisant que le conseil d’administration et l’ensemble du personnel, tout en saluant sa contribution dans le développement de YooMee lui souhaitent bonne chance et franc succès.

Emmanuel FORSON a débuté sa carrière à la Direction de l’Audit Interne à la Banque Africaine de Développement en 1999 (BAD). En 2002, il rejoint le Groupe pétrolier Exxon Mobil au sein de sa filiale en Côte d’Ivoire en qualité de Directeur du Crédit (en charge de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso et du Niger) avant d’occuper les fonctions de Customer Service Manager.

En 2006, il intègre la Société Nationale des opérations Pétrolières de Côte d’Ivoire (Petroci) dans le but de mettre en place et développer un réseau de stations-service. Il a occupé les fonctions de chef de département des opérations stations-service puis chef du département du Business Développement.

De 2010 à 2012, M. FORSON a été le Directeur Général de la société Corlay/MRS Cameroun (Ex Texaco) et Directeur Commercial et Marketing du Groupe MRS au Nigeria. Avant de rejoindre le Groupe YooMee Africa, Emmanuel Forson a été Co Fondateur de la société de trading pétrolier, La Chorale.

M. FORSON déclarait au moment de sa nomination à la tête de YooMee : « Je suis très fier de rejoindre le Groupe YooMee Africa, dont le siège est en Suisse, et qui a une ambition de devenir le leader du haut débit en Afrique Sub-Saharienne. Je mettrais à la disposition de YooMee mon humble expérience et ma connaissance des marchés africain afin d’accompagner le groupe dans son développement ».

Ce développement se traduit alors par la signature, le 22 février 2017 d’un partenariat commercial avec Camtel qui permet à YooMee d’étendre son réseau et ses offres, propulsant la firme comme tout premier fournisseur d’accès internet à déployer un réseau haut débit mobile sans fil au Cameroun, et premier full MVNO d’Afrique subsaharienne francophone. Défi plutôt réussi dans un contexte concurrentiel sévère, il ne nous reste plus qu’a lui souhaiter bon vent.

Par Gaëlle Massang

L’article Emmanuel Forson, le DG de YooMee Cameroun, annonce sa démission est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
https://www.digitalbusiness.africa/emmanuel-forson-le-dg-de-yoomee-cameroun-annonce-sa-demission/feed/ 0
Microsoft entre dans le Top 5 des fabricants de PC aux USA https://www.digitalbusiness.africa/microsoft-entre-dans-le-top-5-des-fabricants-de-pc-aux-usa/ https://www.digitalbusiness.africa/microsoft-entre-dans-le-top-5-des-fabricants-de-pc-aux-usa/#respond Mon, 15 Oct 2018 19:23:52 +0000 https://www.digitalbusiness.africa/?p=22343 [Digital Business Africa] –  Microsoft a fait son entrée dans le Top 5 des fabricants au troisième trimestre. Une première pour Microsoft qui déloge Acer de cette cinquième place. C’est ce qu’on apprend de l’étude publiée par le cabinet d’études Gartner, sur le marché des ventes d’ordinateurs aux États-Unis. Cette première est le fait des appareils […]

L’article Microsoft entre dans le Top 5 des fabricants de PC aux USA est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
[Digital Business Africa] –  Microsoft a fait son entrée dans le Top 5 des fabricants au troisième trimestre. Une première pour Microsoft qui déloge Acer de cette cinquième place. C’est ce qu’on apprend de l’étude publiée par le cabinet d’études Gartner, sur le marché des ventes d’ordinateurs aux États-Unis.

Cette première est le fait des appareils Surface de Microsoft, sachant que Gartner prend en compte dans ses chiffres l’ordinateur de bureau, l’ordinateur portable et les ultramobiles premium comme Microsoft Surface. Par contre, les livraisons de Chromebooks ne sont pas comptabilisées.

Au cours du troisième trimestre, Microsoft a livré 602 000 PC (Surface) aux États-Unis, pour une part de marché de 4,1 %. Tout de même bien loin de HP (30,7 %), Dell (25,9 %), Lenovo (15,4 %) et Apple (13,7 %) sur le total des 14,771 millions de PC écoulés.

Néanmoins, cette entrée de Microsoft dans le Top 5 des plus gros vendeurs de PC aux États-Unis ne se retrouve pas à l’échelle mondiale. L’opérateur a toutefois présenté ses nouveaux appareils Surface en début de mois avec notamment l’ordinateur portable Surface Laptop 2.

Par Gaëlle Massang

L’article Microsoft entre dans le Top 5 des fabricants de PC aux USA est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
https://www.digitalbusiness.africa/microsoft-entre-dans-le-top-5-des-fabricants-de-pc-aux-usa/feed/ 0
Cameroun : L’ART transfère son siège à Bastos https://www.digitalbusiness.africa/cameroun-lart-transfere-son-siege-a-bastos/ https://www.digitalbusiness.africa/cameroun-lart-transfere-son-siege-a-bastos/#respond Sat, 13 Oct 2018 07:50:15 +0000 https://www.digitalbusiness.africa/?p=22335 [Digital Business Africa] – L’agence de Régulation des Télécommunications, ART, a annoncé le 04 octobre 2018 avoir transféré son siège situé à la “Nouvelle route Bastos” à Bastos, en face du Haut commissariat du Nigeria. Le communiqué intégral du DG de l’ART, Philémon Zoo Zame. 

L’article Cameroun : L’ART transfère son siège à Bastos est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
[Digital Business Africa] – L’agence de Régulation des Télécommunications, ART, a annoncé le 04 octobre 2018 avoir transféré son siège situé à la “Nouvelle route Bastos” à Bastos, en face du Haut commissariat du Nigeria.

Le communiqué intégral du DG de l’ART, Philémon Zoo Zame. 

Cameroun le siège de l'ART transféré à Bastos

L’article Cameroun : L’ART transfère son siège à Bastos est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
https://www.digitalbusiness.africa/cameroun-lart-transfere-son-siege-a-bastos/feed/ 0
Google persiste sur le marché des smartphones https://www.digitalbusiness.africa/google-persiste-sur-le-marche-des-smartphones/ https://www.digitalbusiness.africa/google-persiste-sur-le-marche-des-smartphones/#respond Sat, 13 Oct 2018 07:18:17 +0000 https://www.digitalbusiness.africa/?p=22326 [Digital Business Africa] – Cela ne pouvait pas plus mal tomber. Programmée le mardi 9 octobre, l’annonce par Google de ses derniers produits a été précédée par la révélation, la veille, d’une faille de sécurité massive dans son réseau social Google+, laquelle a affecté les données d’au moins 500 000 utilisateurs. Le scandale aurait pu perturber l’ordre du […]

L’article Google persiste sur le marché des smartphones est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
[Digital Business Africa] – Cela ne pouvait pas plus mal tomber. Programmée le mardi 9 octobre, l’annonce par Google de ses derniers produits a été précédée par la révélation, la veille, d’une faille de sécurité massive dans son réseau social Google+, laquelle a affecté les données d’au moins 500 000 utilisateurs. Le scandale aurait pu perturber l’ordre du jour, mais de cela, il ne fut pas question lors de la présentation effectuée de New York. Google escomptait sans doute qu’une nouvelle chasserait l’autre.

En termes de communication, le coup est rude pour la firme de Mountain View (Californie), qui s’évertue à asseoir sa crédibilité comme fabricant d’appareils technologiques. Cette année encore, c’est toute un éventail de produits nouveaux que la compagnie a dévoilés : téléphones, enceintes connectées, tablettes.

Les annonces les plus attendues se concentraient sur la gamme des téléphones Pixel, qui étrennent leur troisième génération. La présentation a surtout mis en avant les nouvelles fonctionnalités créées autour de l’appareil photo, comme celle qui permet de ne pas manquer le cliché parfait : au moment de capter une scène insolite, l’appareil commence à prendre des photos avant même que vous ayez appuyé sur le bouton…

Mais, la distribution reste encore assez faible, les téléphones, proposés en deux tailles (5,5 et 6,3 pouces), ne seront disponibles le 2 novembre que dans douze pays.

Ventes très décevantes

Les velléités de Google sur le marché des smartphones ne sont pas nouvelles. Avec la série des Nexus d’abord, dès 2010, élaborée avec divers constructeurs (HTC, Samsung, LG, Motorola, Huawei), puis avec la gamme Pixel, depuis 2016. L’achat de Motorola, en 2011, pour 12,5 milliards de dollars (environ 11 milliards d’euros au cours actuel), revendu pour à peine 3 milliards moins de trois ans plus tard, et les ventes très décevantes de ses téléphones (à peine 3,9 millions d’unités délivrées en 2017), auraient pu décourager la compagnie de Mountain View de persister dans cette voie.

Mais, sous l’impulsion de Sundar Pichai, arrivé aux commandes de Google en 2015, la division « matériel » a été réorganisée, avec l’arrivée à sa tête de Rick Osterloh. Objectif : faire mieux coopérer les divisions « logiciel » et « matériel ». Le chèque fait en septembre 2017 à HTC pour pouvoir mettre la main sur 2 000 de ses ingénieurs a depuis confirmé la volonté de l’entreprise d’accélérer dans le développement de ses produits.

Surtout, M. Pichai a placé l’intelligence artificielle au cœur du développement de chaque produit proposé par Google. Avec l’éclosion d’assistants virtuels tels que ceux d’Amazon (Alexa), l’utilisation des services de Google est ­devenue moins indispensable qu’avant à ses utilisateurs : d’une simple interpellation vocale, le propriétaire d’une enceinte Amazon Echo peut commander un livre sans en faire la recherche sur Google. Et le propriétaire d’un iPhone pourra demander son chemin à son téléphone grâce à Siri sans passer par le service de cartographie de son concurrent… Autant de requêtes qui échapperont à Google, alors que toute son économie est portée par la ­connaissance de ses utilisateurs à des fins publicitaires.

Il incombe à Google de démontrer que son assistant est plus efficace que ses concurrents, et sur tous les supports (téléphones, enceintes, etc.). Même la caméra du dernier Pixel s’assimile à un moteur de recherche, capable de reconnaître cette paire de lunettes que vous seriez en train de fixer. Au fond, même en se tournant toujours plus vers le hardware, Google ne change pas de métier.

Par Gaëlle Massang

L’article Google persiste sur le marché des smartphones est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
https://www.digitalbusiness.africa/google-persiste-sur-le-marche-des-smartphones/feed/ 0
Huawei annonce des puces dédiées à l’IA https://www.digitalbusiness.africa/huawei-annonce-des-puces-dediees-a-lia/ https://www.digitalbusiness.africa/huawei-annonce-des-puces-dediees-a-lia/#respond Sat, 13 Oct 2018 07:08:03 +0000 https://www.digitalbusiness.africa/?p=22325 [Digital Business Africa] – « Si nous voulons rester en tête, nous devons utiliser les concepts et les technologies de l’intelligence artificielle pour faire face aux problèmes actuels et futurs », annonce dès l’ouverture du grand raout annuel de l’équipementier Eric Xu, le vice-président de Huawei. Et de contextualiser par les chiffres. « Seulement 4 […]

L’article Huawei annonce des puces dédiées à l’IA est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
[Digital Business Africa] – « Si nous voulons rester en tête, nous devons utiliser les concepts et les technologies de l’intelligence artificielle pour faire face aux problèmes actuels et futurs », annonce dès l’ouverture du grand raout annuel de l’équipementier Eric Xu, le vice-président de Huawei.

Et de contextualiser par les chiffres. « Seulement 4 % des entreprises ont investi ou déployé de l’IA. 2 % des détaillants ont investi ou déployé de l’IA. Environ 5 % des implémentations de ville intelligente utilisent l’AI. En 2017, l’IA concerne 10 % des smartphones sur le marché. Le ratio d’offre et de demande de personnel expérimenté en IA dans le monde n’est que de 1 % ».

Le plan du géant chinois pour s’ancrer sur le marché de l’IA ? Développer à court terme des applications IA plus efficaces dans différents secteurs. Des caméras et des feux intelligents pour fluidifier le trafic des grandes villes ; l’apprentissage « personnalisée » pour les élèves ; la possibilité de détecter des maladies de façon plus précoce ; l’amélioration de la traduction en temps réel en multilingues à titre d’exemple. Les réseaux de télécommunications, la conduite autonome de véhicules sont également concernés et la liste des cas d’usage « s’allonge en permanence ».

Pour faire fonctionner les outils à base d’IA, Huawei annonce de nouvelles puces dédiées à l’IA, baptisées Ascend 910 et AI Ascend 310. Elles sont capables de prendre en charge l’intégralité des fonctionnalités de l’IA en fournissant un TeraOPS défini comme « optimal ».

« La série Ascend offre d’excellentes performances par Watt dans tous les scénarios, qu’il s’agisse d’une consommation énergétique minimale ou d’une puissance de calcul maximale développée dans les centres de données. Leur architecture unifiée facilite le déploiement, la migration et l’interconnexion d’applications AI », explique Eric Xu.

Dans cette série figurent Ascend Max, Mini, Lite, Minuscule et Nano. Selon l’entreprise, Ascend 910 possèderait la plus grande densité informatique au monde sur une seule puce, et Ascend 310 serait le SoC AI le plus efficace en informatique de basse consommation. Ces puces seront intégrées et vendues via les systèmes Atlas 200, 300, 500, 800. Atlas 200 est par exemple capable de reconnaître 200 visages par images, contre 30 actuellement affirme Huawei.

La gamme de produits IA s’élargit encore

Dans le sillage de ces puces du futur, Huawei annonce également le développement de projets connexes liés à l’IA. Le lancement de CANN pour « Architecture de calcul pour réseaux neuronaux » illustre cette volonté. Il s’agit d’une bibliothèque d’opérateurs de puces et une boîte à outils pour les opérateurs hautement automatisés.

MindSpore est lui un cadre unifié de formation et d’inférence pour les périphériques et les Clouds, à la fois autonome et coopératif. Côté « Application enablement » ou « Activation d’applications », Huawei propose aussi un service de pipeline complet nommé « ModelArts », des API et des solutions pré-intégrées.

Des outils qui rejoignent une gamme IA déjà présente dans le portefeuille produit de Huawei. En septembre 2017, Huawei annonçait le lancement de Huawei Cloud EI, une plate-forme de service d’IA pour les entreprises et les gouvernements. En avril 2018, c’était celui d’HiAI, son moteur d’intelligence artificielle pour appareils connectés, dont les services se déclinent sur le Cloud.

Huawei prédit que d’ici 2025, le monde comptera plus de 40 milliards d’appareils personnels intelligents et que 90% des utilisateurs d’appareils disposeront d’un assistant numérique intelligent.

Par Gaëlle Massang

L’article Huawei annonce des puces dédiées à l’IA est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
https://www.digitalbusiness.africa/huawei-annonce-des-puces-dediees-a-lia/feed/ 0
Samsung va bientôt commercialiser le Samsung Galaxy A9, premier smartphone à quadruple appareil photo https://www.digitalbusiness.africa/samsung-va-bientot-commercialiser-le-samsung-galaxy-a9-premier-smartphone-a-quadruple-appareil-photo/ https://www.digitalbusiness.africa/samsung-va-bientot-commercialiser-le-samsung-galaxy-a9-premier-smartphone-a-quadruple-appareil-photo/#respond Sat, 13 Oct 2018 07:00:05 +0000 https://www.digitalbusiness.africa/?p=22312 [Digital Business Africa] – Alors que commencent à apparaître des smartphones équipés de trois appareils photo, succédant à une première vague de téléphones dotés de deux capteurs au dos, Samsung monte la barre d’un cran en lançant un mobile avec… quatre appareils photo, le Galaxy A9. L’intérêt ? Pouvoir répondre à pratiquement toutes les situations de […]

L’article Samsung va bientôt commercialiser le Samsung Galaxy A9, premier smartphone à quadruple appareil photo est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
[Digital Business Africa] – Alors que commencent à apparaître des smartphones équipés de trois appareils photo, succédant à une première vague de téléphones dotés de deux capteurs au dos, Samsung monte la barre d’un cran en lançant un mobile avec… quatre appareils photo, le Galaxy A9.

L’intérêt ? Pouvoir répondre à pratiquement toutes les situations de prise de vue : de loin, de près, dans l’obscurité, en mouvement, face à un paysage grandiose ou à un visage amical. On trouve donc au dos de ce modèle quatre objectifs disposés en ligne. Le premier, qui servira dans la plupart des cas, est associé à un capteur de 24 mégapixels. Outre une ouverture de f/1,7, il bénéficie de la technologie « Pixel Binning», qui combine quatre pixels en un seul pour capter davantage de lumière en cas de faible éclairage. Le second, relié à un capteur de 5 mégapixels (ouverture de f/2,2), sert à ajuster la profondeur de champ en mode portrait. Le troisième module, de 8 mégapixels (ouverture de f/2,4), est destiné à réaliser des photos extralarges grâce à son optique ultra grand-angle à 120 degrés. Enfin, un quatrième capteur, de 10 mégapixels, est associé à un zoom optique (ouverture à f/2,4), pour se rapprocher du sujet.

Avec cet appareil, Samsung vise «la génération Instagram qui poste des milliards de photos » sur le réseau social, explique Carlo Carollo, vice-président ventes et marketing de Samsung Europe. Pour achever de les séduire, le Galaxy A9 se présente comme un beau téléphone avec écran super Amoled de 6,3 pouces (16 centimètres de diagonale), une mémoire de 128 Go pour le modèle standard, une batterie à grande capacité et charge rapide et un capteur d’empreintes digitales au dos.

Le Samsung Galaxy A9 sera disponible en France uniquement chez l’opérateur télécom Orange, à partir du mois de novembre, pour 599 euros.

Par Gaëlle Massang, avec lefigaro.fr

L’article Samsung va bientôt commercialiser le Samsung Galaxy A9, premier smartphone à quadruple appareil photo est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
https://www.digitalbusiness.africa/samsung-va-bientot-commercialiser-le-samsung-galaxy-a9-premier-smartphone-a-quadruple-appareil-photo/feed/ 0
Cameroun : Issa Tchiroma prépare la création de l’Agence virtuelle d’informations avec des influenceurs web https://www.digitalbusiness.africa/cameroun-issa-tchiroma-prepare-la-creation-de-lagence-virtuelle-dinformations-avec-des-influenceurs-web/ https://www.digitalbusiness.africa/cameroun-issa-tchiroma-prepare-la-creation-de-lagence-virtuelle-dinformations-avec-des-influenceurs-web/#respond Sat, 13 Oct 2018 06:53:14 +0000 https://www.digitalbusiness.africa/?p=22311 [Digital Business Africa] – Le ministre camerounais de la Communication, Issa Tchiroma Bakary, a rencontré ce 11 octobre 2018 des bloggers et influenceurs web au siège de son département ministériel. Objectif, échanger avec ces jeunes sur les projets que le gouvernement souhaite engager dans les mois à venir dans les secteurs des communications digitales et […]

L’article Cameroun : Issa Tchiroma prépare la création de l’Agence virtuelle d’informations avec des influenceurs web est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
[Digital Business Africa] – Le ministre camerounais de la Communication, Issa Tchiroma Bakary, a rencontré ce 11 octobre 2018 des bloggers et influenceurs web au siège de son département ministériel. Objectif, échanger avec ces jeunes sur les projets que le gouvernement souhaite engager dans les mois à venir dans les secteurs des communications digitales et de l’implication de tous dans l’amélioration de l’image de marque du Cameroun.

Les bloggeurs et influenceurs présents ont montré leur volonté de contribuer efficacement à produire du contenu en ligne qui ira dans le sens de la promotion de la paix et du vivre ensemble. Car, reconnaissent les participants, il est plus que jamais nécessaire de barrer la route au tribalisme et à la désinformation des populations.

Le ministre a également annoncé qu’il se propose d’organiser, après la mouvance des présidentielles, un séminaire de formation avec les influenceurs, blogueurs, pour la création d’une Agence Virtuelle d’Information (AVI). Cette agence, apprend-on sur les comptes Facebook des bloggeurs, aura pour rôle de donner en temps réel des informations actualisées sur le Cameroun, ses potentialités, les actions du Gouvernement etc. Il est question d’associer les jeunes à L’idéal de construction du Cameroun dans la paix, via la bulle Internet. A cette fin, le Ministère recrutera ou associera les jeunes influenceurs pour ce projet.

La rencontre, qui a duré environ une heure, s’est clôturée par une séance de selfies. Notons néanmoins qu’un projet de création d’une agence virtuelle de communication était déjà dans les tiroirs du MinCom depuis juin 2013, avec pour objectif de vendre ou fournir gratuitement aux médias l’information brute en texte, photos, vidéos etc., à travers un portail multimédia. Ceci afin d’augmenter l’offre sur le marché de l’information et rivaliser avec les autres agences mondiales. Cette agence est toujours en attente de fonctionnement.

Par Gaëlle Massang

L’article Cameroun : Issa Tchiroma prépare la création de l’Agence virtuelle d’informations avec des influenceurs web est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
https://www.digitalbusiness.africa/cameroun-issa-tchiroma-prepare-la-creation-de-lagence-virtuelle-dinformations-avec-des-influenceurs-web/feed/ 0
Enko Capital Managers de Cyrille Nkontchou se lance dans la maintenance des infrastructures télécoms en Afrique https://www.digitalbusiness.africa/enko-capital-managers-de-cyrille-nkontchou-se-lance-dans-la-maintenance-des-infrastructures-telecoms-en-afrique/ https://www.digitalbusiness.africa/enko-capital-managers-de-cyrille-nkontchou-se-lance-dans-la-maintenance-des-infrastructures-telecoms-en-afrique/#respond Sat, 13 Oct 2018 06:45:01 +0000 https://www.digitalbusiness.africa/?p=22310 [Digital Business Africa] – Enko Capital Managers (« ECM »), gestionnaire d’Enko Africa Private Equity Fund « EAPEF » a annoncé avoir pris une participation dans Network Industry and Services « NETIS », une entreprise spécialisée dans la conception, la construction, l’installation et la maintenance d’infrastructures télécoms en Afrique subsaharienne. Cette transaction marque le sixième investissement d’EAPEF. Avec cette prise de participation, […]

L’article Enko Capital Managers de Cyrille Nkontchou se lance dans la maintenance des infrastructures télécoms en Afrique est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
[Digital Business Africa] – Enko Capital Managers (« ECM »), gestionnaire d’Enko Africa Private Equity Fund « EAPEF » a annoncé avoir pris une participation dans Network Industry and Services « NETIS », une entreprise spécialisée dans la conception, la construction, l’installation et la maintenance d’infrastructures télécoms en Afrique subsaharienne.

Cette transaction marque le sixième investissement d’EAPEF. Avec cette prise de participation, le groupe entend renforcer la position de la société sur ses marchés existants, notamment en Afrique subsaharienne dont la Côte d’Ivoire, l’Ouganda, le Kenya, la Tanzanie, le Ghana, le Burkina Faso, le Gabon et le Togo. Bien au dela, il pourra se servir de ces ancrages pour conforter et soutenir sa stratégie d’expansion dans d’autres pays africains.

« EAPEF est ravi de débuter cette collaboration avec l’équipe dirigeante de NETIS qui est composée de professionnels ayant une expérience solide dans le secteur des infrastructures télécoms en Afrique. La société a connu une croissance soutenue depuis sa création et le fonds a été convaincu par le fort potentiel de développement des activités en Afrique. EAPEF se réjouit d’accompagner l’expansion de la société dans de nouveaux territoires avec pour objectif final de faire de NETIS un acteur panafricain de premier plan dans le domaine de la maintenance des infrastructures télécoms », explique Cyrille Nkontchou (photo), Associé Gérant d’Enko Capital Managers en charge de la transaction pour EAPEF.

Dans le même sillage, Jean Farhat, le directeur Général de NETIS, a déclaré : « NETIS Management est très enthousiaste à l’idée de franchir cette nouvelle étape, décisive dans le parcours du groupe. Avec l’arrivée d’EAPEF ainsi qu’avec notre partenaire historique, Saham, nous renforçons notre structure capitalistique afin de consolider notre stratégie de développement, en élargissant notre empreinte africaine et en renforçant notre capacité de gestion et de déploiement dans le but ultime de devenir le premier partenaire des entreprises du secteur des infrastructures de télécommunications en Afrique ».

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

L’article Enko Capital Managers de Cyrille Nkontchou se lance dans la maintenance des infrastructures télécoms en Afrique est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
https://www.digitalbusiness.africa/enko-capital-managers-de-cyrille-nkontchou-se-lance-dans-la-maintenance-des-infrastructures-telecoms-en-afrique/feed/ 0
Connectivité : La GSMA offre 900 000 £ pour des projets de connectivité rurale au Ghana et en Ouganda https://www.digitalbusiness.africa/connectivite-la-gsma-offre-900-000-pour-des-projets-de-connectivite-rurale-au-ghana-et-en-ouganda/ https://www.digitalbusiness.africa/connectivite-la-gsma-offre-900-000-pour-des-projets-de-connectivite-rurale-au-ghana-et-en-ouganda/#respond Sat, 13 Oct 2018 06:35:22 +0000 https://www.digitalbusiness.africa/?p=22309 [Digital Business Africa] – La GSMA, un organisme qui regroupe des centaines d’opérateurs et acteurs des télécoms dans le monde a annoncé le 8 octobre 2018 le lancement de son Fonds d’innovation pour une connectivité rurale dans une société connectée afin de soutenir de nouvelles solutions technologiques innovantes permettant de connecter des communautés rurales non […]

L’article Connectivité : La GSMA offre 900 000 £ pour des projets de connectivité rurale au Ghana et en Ouganda est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
[Digital Business Africa] – La GSMA, un organisme qui regroupe des centaines d’opérateurs et acteurs des télécoms dans le monde a annoncé le 8 octobre 2018 le lancement de son Fonds d’innovation pour une connectivité rurale dans une société connectée afin de soutenir de nouvelles solutions technologiques innovantes permettant de connecter des communautés rurales non desservies au Ghana et en Ouganda. Ainsi, elle offre une subvention qui pourra aller jusqu’à 900 000 euros au total pour soutenir des projets ou des initiatives qui contribueront à améliorer la connectivité dans les zones rurales de ces deux pays.

« Les candidats devront proposer des solutions de couverture Internet mobile innovantes, commercialement durables et évolutives, dans des zones rurales présélectionnées. Ces solutions seront interconnectées avec le réseau central de l’un des opérateurs de réseau de téléphonie mobile partenaires travaillant avec la GSMA. Les bénéficiaires retenus et leur partenaire, MNO, recevront également un soutien consultatif de la part de la GSMA, qui comprend un soutien analytique pour identifier les sites commercialement viables à déployer, ainsi que des rapports de performance techniques et commerciaux complets », indique la GSMA dans un communiqué.

Selon le communiqué de la GSMA, les secteurs dans lesquelles les projets doivent être présentés concernent le Réseau d’accès radio ; Puissance (Diminuer la consommation d’énergie par site) ; Réseau de backhaul (Optimiser les coûts de backhaul OPEX et CAPEX pour les sites distants et ultra-distants) ; Infrastructure passive rurale (Minimiser les coûts totaux d’exploitation et de maintenance (O & M) et leur complexité) ; Modèle d’affaires (Modèles commerciaux innovants pour augmenter la viabilité commerciale des sites). Les projets pourraient être subventionnés pour un montant pouvant aller jusqu’à 300 000 £.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

L’article Connectivité : La GSMA offre 900 000 £ pour des projets de connectivité rurale au Ghana et en Ouganda est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
https://www.digitalbusiness.africa/connectivite-la-gsma-offre-900-000-pour-des-projets-de-connectivite-rurale-au-ghana-et-en-ouganda/feed/ 0
Télécommunications : Le chinois Huawei va investir 60 millions de dollars en Angola https://www.digitalbusiness.africa/telecommunications-le-chinois-huawei-va-investir-60-millions-de-dollars-en-angola/ https://www.digitalbusiness.africa/telecommunications-le-chinois-huawei-va-investir-60-millions-de-dollars-en-angola/#respond Sat, 13 Oct 2018 06:27:56 +0000 https://www.digitalbusiness.africa/?p=22308 [Digital Business Africa] – Il faudrait peut-être y voir l’une des retombées de la visite d’Etat en Chine du président angolais João Lourenço. Après une rencontre le 10 octobre 2018 entre le président angolais et Yi Xiang, le vice-président du groupe Huawei a annoncé des investissements d’un montant de 60 millions de dollars dans le […]

L’article Télécommunications : Le chinois Huawei va investir 60 millions de dollars en Angola est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
[Digital Business Africa] – Il faudrait peut-être y voir l’une des retombées de la visite d’Etat en Chine du président angolais João Lourenço. Après une rencontre le 10 octobre 2018 entre le président angolais et Yi Xiang, le vice-président du groupe Huawei a annoncé des investissements d’un montant de 60 millions de dollars dans le pays. Il évoque au passage son souci de « renforcer les investissements en Angola car étant l’un des pays où Huawei a commencé à développer ses activités à l’étranger ».

Les projets de Huawei pour l’Angola concernent de manière générale la digitalisation de l’ensemble du pays : « Nous voudrions apporter le monde numérique et l’interconnexion à chaque personne, famille et organisation en Angola », ajoute Yi Xiang. Aussi, le groupe entend réunir toutes les entreprises de télécommunications, et les mettre à contribution afin de réaliser le développement numérique du pays. Le groupe a également profité de la venue en Chine du président angolais pour annoncer l’ouverture prochaine d’un bureau de Huawei Technologies Co. Ltd en Angola. Ceci, en complément de sa filiale locale qui développe sur ces marchés les technologies 2G, 3G et 4G.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

L’article Télécommunications : Le chinois Huawei va investir 60 millions de dollars en Angola est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
https://www.digitalbusiness.africa/telecommunications-le-chinois-huawei-va-investir-60-millions-de-dollars-en-angola/feed/ 0
Le Cameroun accroit sa connectivité internet haut débit grâce au lancement de Yahclick le service internet par satellite de Yahsat https://www.digitalbusiness.africa/le-cameroun-accroit-sa-connectivite-internet-haut-debit-grace-au-lancement-de-yahclick-le-service-internet-par-satellite-de-yahsat/ https://www.digitalbusiness.africa/le-cameroun-accroit-sa-connectivite-internet-haut-debit-grace-au-lancement-de-yahclick-le-service-internet-par-satellite-de-yahsat/#respond Fri, 12 Oct 2018 14:48:19 +0000 https://www.digitalbusiness.africa/?p=22294 YahClick, le leader des services internet satellitaires haut débit, fait son entrée au Cameroun. YahClick fournit à ses clients un accès à une connexion internet haut débit fiable et performante à moindre coût. Yahsat a désigné Ringo, Techflora et Swecom comme partenaires officiels au Cameroun. Douala, Cameroun, le 27 septembre 2018 : YahClick, le service […]

L’article Le Cameroun accroit sa connectivité internet haut débit grâce au lancement de Yahclick le service internet par satellite de Yahsat est apparu en premier sur Digital Business Africa.

]]>
  • YahClick, le leader des services internet satellitaires haut débit, fait son entrée au Cameroun.
  • YahClick fournit à ses clients un accès à une connexion internet haut débit fiable et performante à moindre coût.
  • Yahsat a désigné Ringo, Techflora et Swecom comme partenaires officiels au Cameroun.
  • Douala, Cameroun, le 27 septembre 2018 : YahClick, le service haut débit par satellite de Yahsat, opérateur basé aux Émirats Arabes Unis, a été officiellement lancé au Cameroun lors d’une conférence de presse à Douala, la capitale économique du pays. La compagnie a également annoncé son partenariat avec les fournisseurs de services Internet et de connectivité Ringo, Techflora et Swecom.

    L’arrivée de YahClick vise à résoudre les difficultés de connectivité que connaît le Cameroun en raison de faibles infrastructures de télécommunication. Le secteur des TIC au Cameroun représente 3,5% du PIB* et seulement 25% de la population bénéficie d’un accès stable à Internet. Ce chiffre, selon la Banque mondiale**, classe le Cameroun au 18ème rang en termes de pénétration Internet parmi les 48 pays d’Afrique sub-saharienne.

    YahClick se distingue des autres services terrestres par la fiabilité de la connectivité qu’il propose notamment grâce à la technologie de communications satellitaires de pointe qu’il déploie. Le service utilise la fréquence en bande Ka alimentée par le faisceau satellitaire High Throughput Satellite (HTS) qui permet délivrer un Internet haut débit de plus grande capacité et plus rapide en utilisant des antennes de taille réduite. Cela permet de diminuer les dépenses d’installation de l’infrastructure satellitaire, cet aspect financier ayant toujours constitué un frein majeur. Le lancement de YahClick au Cameroun promet de doper les capacités en télécommunications du pays et de le doter des moyens de réaliser pleinement son potentiel social et économique.

    « Avec le lancement de YahClick au Cameroun, nous renforçons notre engagement à améliorer le secteur des TIC dans la région et à rendre les bénéfices de l’économie numérique accessibles aux entreprises et aux communautés. », a commenté Farhad Khan, le directeur commercial de Yahsat. « Yahsat est le premier opérateur d’Internet par satellite à introduire le haut débit en bande Ka en Afrique grâce à YahClick. En tant qu’opérateur à la pointe de la révolution haut débit dans la région, nous visons à étendre YahClick sur de nombreux marchés et déclencher ainsi une dynamique positive pour les entreprises et les populations locales au Cameroun. » a-t-il ajouté.

    Le lancement au Cameroun survient après ceux qui ont eu lieu avec succès au Burundi, au Ghana, en RDC et en Côte d’Ivoire plus tôt ce mois-ci et quelques jours avant que le service ne fasse son entrée au Zimbabwe. YahClick sera disponible au Cameroun via les partenaires de Yahsat dans le pays, Ringo, Techflora et Swecom.

    Ringo, Techflora et Swecom sont les pionniers du service Internet à haut débit au Cameroun. « Nous cherchons en permanence des moyens plus efficaces de surmonter les défis en matière de communication auxquels fait face le Cameroun, afin que les entreprises et les communautés puissent prospérer. Grâce à ce partenariat avec Yahsat pour introduire la technologie hautement performante de YahClick, l’ambition de proposer une connectivité Internet fiable à travers tout le pays devient une réalité. », a déclaré Eric Plunian, responsable des ventes et du marketing de Ringo.

    Denis Akam, directeur technique de Techfora a ajouté : « L’arrivée de YahClick nous donne l’occasion d’améliorer l’écosystème des télécommunications, qui à son tour ne pourra qu’accroître les opportunités pour les entreprises et les populations locales. Des consommateurs aux entreprises en passant par les banques, l’agriculture et le gouvernement, tous les secteurs vont bénéficier d’une connectivité fiable et rapide sur le long terme. »

    « Grâce à la technologie innovante YahClick désormais disponible au Cameroun, nous sommes en mesure d’offrir une connectivité Internet hautement performante. Swecom a hâte de travailler avec Yahsat pour apporter à notre clientèle grandissante le meilleur du haut débit par satellite. », a enfin commenté le directeur commercial de Swecom, Joel Nlepe.

    Yahsat est le premier opérateur satellitaire à avoir introduit la technologie haut débit HTS en bande Ka en Afrique grâce au satellite Al Yah 2. Après le lancement commercial de son troisième satellite Al Yah 3 plus tôt cette année, Yahsat s’étend à 19 marchés supplémentaires en Afrique, y compris désormais le Cameroun. Cette expansion en Afrique fait partie de l’engagement de Yahsat à fournir une connectivité Internet abordable et fiable dans les zones non desservies ou mal desservies du monde pour les ouvrir à une ère de connectivité haut débit ininterrompue.

    (é) Communiqué YahSat

    Sources:


    À propos de Yahsat

    Yahsat fournit des solutions satellites polyvalentes (publiques et commerciales) pour internet à haut débit, la télédiffusion, les services gouvernementaux et sécuritaires et autres facilités de communications à travers le Moyen Orient, l’Afrique, l’Europe, ainsi que l’Asie Centrale et l’Asie du Sud-Ouest. Basé à Abu Dhabi, (Émirats Arabes Unis), et entièrement détenu par Mubadala Investment Company, le fond d’investissement du Gouvernement d’Abu Dhabi, Yahsat est la première société au Moyen Orient et en Afrique à avoir jamais offert des services satellites Ka-band multifonctionnels qui se déclinent comme suit :

    • YahClick – proposant internet à haut débit par satellite pour les entreprises et les particuliers (domicile)
    • YahService – proposant des solutions gérées et des capacités à usage strictement gouvernemental et sécuritaire
    • YahLink – proposant des solutions d’IP Trucking, de réseau privé d’entreprise (VPN), ainsi que des liaisons dédiées
    • YahLive – une co-entreprise entre Yahsat et SES, offre des services de qualité aux diffuseurs du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, offrant ainsi un large choix de canaux de télévision

    Le premier satellite de Yahsat, Al Yah 1 (AY1), a été lancé avec succès en avril 2011, et le deuxième satellite de l’entreprise, Al Yah 2 (AY2), a été lancé avec succès l’année suivante. Avec son troisième satellite, Al Yah 3 (AY3), lancé le 25 Janvier 2018, la couverture Ka-band commerciale s’est étendue à 20 marchés supplémentaires, atteignant ainsi 60% de la population africaine et plus de 95% de la population du Brésil, marquant ainsi l’entrée de l’entreprise sur le marché brésilien.

    L’article Le Cameroun accroit sa connectivité internet haut débit grâce au lancement de Yahclick le service internet par satellite de Yahsat est apparu en premier sur Digital Business Africa.

    ]]>
    https://www.digitalbusiness.africa/le-cameroun-accroit-sa-connectivite-internet-haut-debit-grace-au-lancement-de-yahclick-le-service-internet-par-satellite-de-yahsat/feed/ 0
    A Erevan en Arménie, le Réseau francophone des ministres chargés du numérique lancé avec l’impulsion du Bénin https://www.digitalbusiness.africa/a-erevan-en-armenie-le-reseau-francophone-des-ministres-charges-du-numerique-lance-avec-limpulsion-du-benin/ https://www.digitalbusiness.africa/a-erevan-en-armenie-le-reseau-francophone-des-ministres-charges-du-numerique-lance-avec-limpulsion-du-benin/#respond Fri, 12 Oct 2018 13:57:12 +0000 https://www.digitalbusiness.africa/?p=22286 [Digital Business Africa] – C’est une idée qui avait pris corps en décembre 2017 lors de la visite au Bénin de la Secrétaire générale de la Francophonie Michaëlle Jean. Et moins d’un an plus tard, elle se concrétise. Le 10 octobre 2018, l’Organisation internationale de la Francophonie a officiellement lancé le Réseau francophone des Ministres […]

    L’article A Erevan en Arménie, le Réseau francophone des ministres chargés du numérique lancé avec l’impulsion du Bénin est apparu en premier sur Digital Business Africa.

    ]]>
    [Digital Business Africa] – C’est une idée qui avait pris corps en décembre 2017 lors de la visite au Bénin de la Secrétaire générale de la Francophonie Michaëlle Jean. Et moins d’un an plus tard, elle se concrétise. Le 10 octobre 2018, l’Organisation internationale de la Francophonie a officiellement lancé le Réseau francophone des Ministres chargés du numérique. C’était en marge de la Table ronde sur le numérique, organisé à Erevan dans le cadre des activités du XVIIe Sommet de la Francophonie.

    Participation du Président de la République Son Excellence Monsieur Patrice Talon au XVIIe sommet de la francophonie à Erevan (en Arménie) ce jeudi 11 octobre 2018. | Photo : Medias sociaux.net

    Le nouveau réseau des ministres sera chargé de mobiliser les ressources et l’expertise de haut niveau en matière de politiques publiques de développement de l’économie numérique ; favoriser la concertation et le plaidoyer des ministres chargés de l’économie numérique sur les enjeux majeurs concernant les nouvelles régulations internationales et l’insertion harmonieuse dans l’économie numérique mondiale ; échanger les bonnes pratiques de politiques publiques en matière de numérique  et d’approfondir le dialogue sur les processus d’intégration économique interrégionale.

    Réseau des Ministres de l’Economie Numerique de l’OIF | Photo : Aurélie ADAM SOULE ZOUMAROU
    @AurelieASZ

    « Le réseau est pensé comme un creuset d’échange et de partage, un espace d’apprentissage mutuel. Il a pour mandat de contribuer à la mutualisation des efforts afin d’accroître les performances du secteur de l’économie numérique dans l’espace francophone, mais aussi de permettre aux acteurs francophones de peser d’un poids certain dans la mise en place des régulations internationales de l’économie numérique », renseigne l’OIF.

    Ce projet avait connu son réel décollage au Bénin en décembre 2017 lors d’une visite de travail de la secrétaire générale de la Francophonie du 13 au 16 décembre. « J’ai été mandaté par le président de la République Patrice Talon de vous informer qu’il a accepté, au nom de notre gouvernement, de porter un projet majeur, celui de la création d’un Réseau des ministres en charge de l’économie numérique sous les auspices de l’OIF. Sur proposition de la SG de l’OIF, il a accepté que notre pays conduise ce chantier, mais avec l’appui de Mme Michaëlle Jean », avait alors déclaré à la presse Aurélien Agbénonci, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération.

    La délégation béninoise qui accompagne la Ministre de la Communication et de l’Economie Numérique du Bénin, Aurélie ADAM SOULE ZOUMAROU
    @AurelieASZ

    Le Bénin, qui a donc porté cette initiative, abritera le secrétariat administratif du réseau. La ministre de la Communication et de l’Economie numérique du Bénin, Aurélie Adam Soulé Zoumarou (Photo), a représenté le Bénin dans ce réseau. Elle-même soutenu par le président Patrice Talon, lui également présent à cette XVIIe Sommet de la Francophonie.

    La présidence du Réseau francophone des ministres chargés du numérique sera tournante. Et son premier président est… Aurélie Adam Soulé Zoumarou.

    Il faut également relever que ce réseau s’inscrit dans la stratégie de la Francophonie numérique adoptée lors du Sommet de Kinshasa, en octobre 2012, et veut répondre au potentiel du numérique comme levier de croissance économique et catalyseur d’une société de l’information démocratique, inclusive et transparente favorisant la diversité culturelle et linguistique.

    Par Digital Business Africa

    L’article A Erevan en Arménie, le Réseau francophone des ministres chargés du numérique lancé avec l’impulsion du Bénin est apparu en premier sur Digital Business Africa.

    ]]>
    https://www.digitalbusiness.africa/a-erevan-en-armenie-le-reseau-francophone-des-ministres-charges-du-numerique-lance-avec-limpulsion-du-benin/feed/ 0