Congo Brazza : Airtel, nouveau leader en termes d’abonnés mobiles au 1er trimestre 2018

0

(TIC Mag) – La République du Congo subit les effets de la crise économique et le secteur des télécommunications  aussi. D’après l’Observatoire de la téléphonie mobile au 1er trimestre 2018 publié par l’Agence de régulation des Postes et des Communications électroniques (Arpce), le revenu total du marché de la téléphonie mobile a enregistré une baisse de 22,1% au T1-18, comparé à celui au T1-17. En effet, de 49,2 milliards de F CFA au T1-17, le revenu total du marché a atteint 38,3 milliards de F CFA au T1-18. Le revenu voix sortant représente 82,32% du revenu total au T1-18, suivi du revenu voix entrant avec 10,90% et du revenu SMS qui ne représente que 6,78% du revenu total du marché de la téléphonie mobile.

Aussi, de 2015 à 2017, les revenus globaux du secteurs télécoms ont baissé de plus de 40%.

Côté abonnés, le marché congolais enregistre plus de 5,2 millions d’abonnés, ce qui représente une croissance de 10,4% comparé au 4e trimestre 2017. Dans la même veine, le régulateur évoque une croissance de 7% du taux de pénétration, qui est désormais de 107,4%, contre 100% au premier trimestre 2017.

Principale information sur ce segment, l’opérateur MTN perd sa position de leader du marché, détrôné par Airtel. Selon l’observatoire des marchés, Airtel qui possédait 46,7% des parts de marchés au 4e trimestre 2017 possédait à la fin du 1er trimestre 2018 48,4% de parts de marchés, soit 2 548 000 d’abonnés. Une performance légèrement au-dessus de celle de MTN qui passe de 50,1% de parts au 4e trimestre 2017 à 48,3%  au 1er trimestre 2018, pour 2 546 000 d’abonnés. Azur ferme la boucle avec 3,3% de parts de marché au 1er trimestre 2018, soit 175 000 abonnés. Ce qui représente tout de même une augmentation de 0,01%, comparé à la performance du 4e trimestre 2017 où Azur avait 3,2% de parts pour 163 000 abonnés.

Malgré cette augmentation du nombre d’abonnés suivi de l’amélioration de la pénétration de la téléphonie mobile, l’Arpce note une baisse de la rentabilité du secteur. Une baisse accentuée par l’utilisation progressive de la data, au détriment de la voix.

Ecrit par TIC Mag

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici