Cameroun : Face à la conjoncture du marché, MTN confirme la réduction de 10% de son personnel

0

[Digital Business Africa] – Alors que la croissance sur le marché de la filiale camerounaise du groupe sud-africain de télécommunications MTN connaît un net ralentissement, l’opérateur avait annoncé des réaménagements dans l’organisation de son personnel. Désormais, on en sait un peu plus. Dans un communiqué rendu public par l’opérateur, celui-ci confirme qu’une opération de réduction de ses effectifs est en cours. Au terme de celle-ci, 10% du personnel sera remercié. Soit environ 100 postes, si on part du principe que l’opérateur employait environ 1 milliers d’emplois directs, tel que revendiqué.

Dans son dernier rapport financier pour le compte du troisième trimestre 2018, l’opérateur indiquait une contraction de son chiffre d’affaires de l’ordre de 8%. De manière plus précise, les revenus issus du segment Voix ont chuté de 11,8%, tout comme le parc client qui se situe désormais à 6,9 millions, contre 10 millions en 2013.

De manière précise, l’opérateur paie aussi les conséquences indirectes des troubles dans les régions à majorité anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en proie à un mouvement séparatiste armé, et qui traditionnellement, représente une part importante dans les revenus de l’opérateur : «Un total de 206 sites MTN ont été vandalisés depuis avril 2018, ou alors sont en panne, à cause des difficultés à pouvoir y accéder pour des raisons d’insécurité», expliquait Massey Njiti Bongang, Corporate Communications Manager chez MTN Cameroun.

Dans la foulée, MTN Cameroun a affirmé avoir déjà rendu opérationnel 33 sites. Même s’il dit œuvrer à la réhabilitation des 173 autres sites, il reste tout de même freiné par le contexte sécuritaire. Le plan de réduction d’effectif est donc une solution pour MTN de se réorganiser, « d’accroître son efficacité au service de la clientèle et d’assurer sa croissance dans la durée », selon le communiqué de MTN.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici