Cameroun : Camtel interconnecte Kakotel à son réseau mobile

[Digital Business Africa] – C’est une petite joie qui anime les responsables de Kakotel, cette jeune entreprise qui demande depuis plus de huit mois l’interconnexion de son réseau avec ceux des opérateurs mobiles MTN, Orange, Nexttel et Camtel. Joseph Kamgue, le PDG de cette entreprise, a confié ce vendredi, 27 septembre 2018, à Digital Business Africa que l’opérateur historique Camtel a finalement décidé d’interconnecter son réseau mobile à celui de Kakotel.  C’est l’aboutissement de plusieurs séances de conciliation menées par l’Agence de régulation des télécommunications, Kakotel et l’ensemble des opérateurs mobiles. Le ministère des Postes et Télécommunications a également joué les conciliateurs.

Le régulateur télécoms avait demandé depuis plusieurs semaines aux opérateurs concessionnaires d’interconnecter leur réseau à celui de Kakotel, conformément à la réglementation en vigueur. Mais, ceux-ci traînent le pas. Si Camtel a consenti à respecter la réglementation, ce n’est pas toujours le cas de Nexttel, d’Orange Cameroun et de MTN Cameroon. Mais, Joseph Kamgue se dit déterminé à poursuivre la bataille. Une plainte pour pratiques anticoncurrentielles de la part des opérateurs Orange et MTN a déjà été déposée auprès de la Commission nationale de la concurrence le 07 septembre 2018, par Joseph Kamgue.

Le PDG de Kakotel SA explique au président de la Commission nationale de la concurrence que malgré de nombreuses séances de conciliation tenues auprès de l’Agence de régulation des télécommunications à l’effet d’y remédier, ces opérateurs refusent cette demande d’interconnexion, au mépris des dispositions en vigueur. En violation de l’alinéa 1 de l’article 43 de la loi N°2012/013 du 21 décembre 2010 régissant les communications électroniques au Cameroun.

Une obligation des opérateurs concessionnaires

En effet, le décret N°2012/1640/PM du 14 juin 2012 fixant les conditions d’interconnexion, d’accès aux réseaux de communications électroniques ouverts au public et de partage des infrastructures au Cameroun, en son article 12, stipule que « les opérateurs de réseaux de communications électroniques ouverts au public, titulaires d’une concession, sont tenus de faire droit, dans les conditions objectives, transparentes et non discriminatoires, aux demandes d’interconnexion et d’accès au réseau de tout opérateur des services de communications électroniques ouvert au public, titulaire d’une concession, d’une licence ou d’un récépissé de déclaration ».

L’article 13 de ce même décret précise que « l’interconnexion et l’accès aux différents réseaux de communications électroniques ouverts au public font l’objet d’une convention de droit privé entre les parties, précisant les conditions techniques, financières et administratives prévues par les dispositions du présent décret ». Une convention de droit privé que recherche depuis plusieurs mois en vain Kakotel Cameroon SA.

Par Digital Business Africa

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Tchad : L’Arcep et Airtel renouvellent leur licence de...

Tchad : L’Arcep et Airtel renouvellent leur licence de fonctionnement, le 1er point d’échange internet en téléchargement

Compétition : AGL avec Yiri lance un appel à...

Compétition : AGL en collaboration avec Yiri lance un appel à candidatures pour le programme Accelerate...

Numérique : La Libye détrône le Maroc au classement...

Numérique : La Libye détrône le Maroc au classement 2024 de l’Indice de développement des TIC