Africa Cybersecurity Conference 2018 : « L’Afrique doit assainir son cyberespace si elle veut réussir sa transformation digitale » [Mack Coulibaly]

0

[Digital Business Africa] – La 3ème édition de l’Africa Cybersecurity Conference s’est ouverte ce mercredi 24 Août 2018, à Abidjan, autour du thème « Cybersécurité, moteur de la transformation digitale ».

Selon le président de l’Africa Cybersecurity Conference (AfricaCSC), Mack Coulibaly, la révolution technologique est une réalité en Afrique où la connectivité numérique est passée de 167,3 millions de personnes en 2012 à 412 millions en 2017.

« L’Afrique doit absolument assainir son cyberespace si elle veut réussir sa transformation digitale. Il est vital d’avoir un cyberespace résilient afin de réaliser son potentiel économique dans toute sa transformation numérique », a-t-il déclaré à l’ouverture de la cérémonie, au Sofitel Hôtel Ivoire.

Pour M. Coulibaly, « la cybercriminalité financière est en croissance en Afrique et le cyberespace africain mérite une protection nationale », d’où l’importance de la tenue de cet évènement.

Organisée avec le soutien de l’ambassade des USA et Business France, l’AfricaCSC est une plateforme inclusive qui réunit à Abidjan, chaque année, et ce depuis 2016, les acteurs majeurs du numérique et des nouvelles technologies, les régulateurs, les responsables gouvernementaux, les entreprises de télécommunication et des fournisseurs de services.

Cette conférence est organisée pour décloisonner le débat sur les enjeux de la transformation digitale, notamment la cyber sécurité. Elle adresse particulièrement les directives stratégiques, les nouvelles technologies, les solutions techniques, de même que les enjeux sociaux, économiques et politiques propres à l’Afrique.

Elle a pour but de mettre l’Afrique et sa jeunesse sur la voie de la création d’une économie numérique innovante et dynamique, tenant ainsi les promesses d’un niveau de vie plus élevé pour le continent.

Débuté mercredi matin par deux tables rondes animées par des spécialistes en protection de données numériques et cybercriminalité, ce rendez-vous annuel et incontournable de la cyber sécurité en Afrique se poursuivra jusqu’au vendredi, avec plusieurs autres activités dont des échanges entre secteurs privés, des opportunités d’affaires et des présentations d’architectes de solution notamment le « TEDxPortBouet » qui a pour objectif de partager des idées pour changer le monde à travers le digital, le « Babo hacking challenge », une compétition qui consiste à créer des stratégies en cyberdéfense, le « stand-up start-up » qui est également un concours en meilleures innovation dans les secteurs de la technologie et le « Africa women 4 tech », un panel exclusivement dédié à la promotion de la femme dans le secteur du numérique.

L’édition 2018 est placée sous le parrainage du ministre ivoirien de l’Economie numérique et de la Poste, Claude Isaac De, attendu jeudi, à cette rencontre, en compagnie de ses homologues de la Guinée, Diaby Moustapha et du Bénin, Aurélie Adam Soulé Zoumarou.

Par Moïse Yao K.

Pub-DBA-en-GIF-3.gif

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici